Vol de truffes : un champignon sous surveillance

Toutes les actualités

Le vol de truffes a toujours existé mais ces dernières années il a pris une toute nouvelle ampleur, en particulier dans le Sud-Est. La situation est telle que les producteurs ont décidé de contre attaquer.

Menace sur les truffes

La truffe est un véritable diamant noir principalement cultivé en Provence (70% à 80% de la production nationale) dans ce qu’on appelle le triangle d’or, entre Nyons, Montélimar et Orange. Vendu sur le marché, un kilo de truffes peut se vendre jusqu’à 1000 € ! Elle attire donc les convoitises de personnes peu scrupuleuses …

Les voleurs opèrent le plus souvent de nuit avec un chien pour repérer les zones à truffes puis retournent la terre avec une pioche. En plus du préjudice du vol du champignon, les pieds des arbres sont parfois détruits entrainant une perte définitive de la production de champignon. Des producteurs affirment que plus de 20% de leur production est ainsi volée chaque année.

La fréquence des vols est telle que face à cette menace les producteurs se sont rassemblés pour lutter. Ainsi la loi a été récemment modifiée et le vol de truffe est maintenant considéré comme un délit passible de 45.000 euros d’amende et de 3 ans d’emprisonnement. Les zones à truffes sont clairement indiquées par des panneaux, des patrouilles de gendarmes sont mises en place et des rondes sont organisées par les producteurs pour surveiller les parcelles.

Vol de truffes et Vidéosurveillance 

D’autre part les producteurs adoptent de plus en plus des systèmes de vidéosurveillance. Ce sont principalement des détecteurs spécialement conçues pour fonctionner en extérieur. Ces détecteurs fonctionnent par infrarouge et se déclenchent en cas de détection de mouvements en prenant une série de photos ou en filmant.

L’idée pour les producteurs est de pouvoir se servir de ces détecteurs comme des preuves en cas de plaintes, de lancer l’alerte et de dissuade d’éventuels voleurs. Elles sont ainsi positionnées dans des endroits stratégiques comme les zones d’accès aux arbres pour surveiller les passages.


 

Besoin de conseils ou d’une étude personnalisée ?
Être rappelé(e) par un expert
Les champs marqués d'une * sont obligatoires.